AleaSoft, 11 janvier 2021. Les basses températures enregistrées en Europe durant la première semaine de 2021 ont provoqué des records de demande d’électricité horaire ou quotidienne sur différents marchés du continent et ont entraîné l’augmentation des prix du gaz et des droits d’émission de CO2. La faible production d’énergie éolienne et solaire s’est jointe à cette combinaison de facteurs, favorisant également des prix records sur plusieurs marchés européens de l’électricité. Dans ce contexte, les prix des marchés à terme européens de l’électricité ont également augmenté.

Nouvelle en anglais